Qu’est-ce qu’un briqueteur-maçon ?

Un briqueteur-maçon doit savoir poser différentes sortes de briques, de blocs, différents types de matériaux et tailler les blocs et les briques.

Il doit aussi savoir préparer le mortier et tirer les joints et être capable d’installer et souder les dispositifs d’ancrage.

Quels sont les avantages de la brique ou de la pierre ?

L’emploi de la brique et de la pierre procure un confort accru par absorption de la chaleur de l’été et du froid de l’hiver.
En général, la brique et la pierre n’exigent pas d’être peintes et peuvent ainsi fournir une structure dont le cycle de vie présente un coût réduit; cependant, une peinture convenablement exécutée réduit le risque d’apparition d’éclats sous les effets du gel. Le bloc de béton ou « agglo » de la variété non décorative est généralement peint ou enduit.
L’aspect, surtout s’il est très soigné, peut conférer à la maçonnerie une impression de solidité et de durabilité.

(Source Wikipédia : Maçonnerie)

Inconvénients

Les intempéries, en particulier le gel, peuvent entraîner des dégradations en surface. Ce genre de dégradation est fréquent pour certains types de brique, mais assez rare pour les blocs de bétons et la pierre. Si de la brique (à base d’argile) doit être employée, on prendra soin de choisir des briques convenant au climat en question.
La maçonnerie doit reposer sur une fondation stable (béton armé, pierres de fondations, ou roche naturelle). Sur des sols à dilatation, cette fondation devra être très soignée et on pourra faire appel à un ingénieur en résistance des matériaux.

Les éléments corps

Matériaux minéraux : la pierre, la brique, le bloc de béton, la terre, le pisé, etc.
Matériaux végétaux : la paille, la tourbe, etc.

Les liants

Le liant est le matériau servant à réaliser un mortier. Il peut être de l’argile, de la chaux (hydraulique naturelle ou de synthèse), du ciment, du plâtre.

  • L’argile ou la terre crue est le liant présent naturellement dans la terre utilisée en construction.
  • Test pour la mise en œuvre d’un mortier
  • Réfection d’un mur en adobe
  • La chaux est un liant à base de calcaire, utilisé depuis des millénaires. Elle entre dans la composition des mortiers à maçonner, et peut être aussi utilisée seule avec de l’eau, pour la peinture. Elle sert également en agriculture.
  • Le ciment, introduit par Louis Vicat dans la première moitié du xixe siècle, sera très utilisé par la suite en raison de ses grandes capacités mécaniques.
  • Le plâtre.

Les mortiers

Le mortier est le mélange d’un liant et d’agrégats avec de l’eau. On distingue:

  • Le mortier de terre. La terre utilisée en construction est celle qui se trouve à une profondeur variable en dessous de la couche végétale contenant des matières organiques. Cette terre est composée d’un liant (l’argile) et de sable. Il faut réaliser des tests afin de déterminer si la terre que l’on souhaite utiliser peut être utilisée tel quel comme mortier ou s’il convient de lui ajouter du sable, ou un autre liant.
  • Le mortier de chaux est constitué de chaux, de sable et d’eau ; ou bien de chaux, de terre et d’eau. Il est utilisé pour maçonner, pour enduire, généralement associé à la pierre, à la brique, parfois au pisé.
  • Le mortier de ciment est constitué de ciment, de sable et d’eau. Il est lui aussi utilisé pour bâtir et pour enduire, généralement avec des éléments de sa classe de résistance. Il est surtout utilisé pour monter des blocs de bétons.
  • Le mortier dit bâtard est constitué de chaux, de ciment, de sable et d’eau.
  • La colle est un « mortier » récent, utilisé avec les briques à isolation répartie.

Les bétons

On appelle béton un matériau de construction composite fabriqué à partir de granulats (sable, gravillons) agglomérés par un liant :

  • Le béton de terre. La terre utilisée en construction est un béton naturel puisqu’elle contient un liant et des granulats. Le béton de terre est le matériau à partir duquel on fabrique le pisé. On peut aussi faire des dalles en béton de terre, on en trouve chez de grands vignobles.
  • Le béton de chaux est constitué de chaux, de sable, de gravier et d’eau. Il s’utilise moins de nos jours, toutefois une utilisation en monuments historiques n’est pas proscrite.
  • Le béton de chanvre est constitué de chaux, de chanvre, de sable, et d’eau. On l’utilise comme isolant thermique et phonique en application murale, ou en dallage au sol. Ses avantages sont sa légèreté et son grand pouvoir isolant. Il peut, par exemple, s’utiliser en dalle isolante entre deux niveaux d’une habitation au même titre qu’une dalle allégée au polystyrène. Il est considéré comme écologique.
  • Le béton de ciment est constitué de ciment, de sable, de gravier et d’eau. C’est le matériau le plus répandu dans le monde.

Demandez-nous un devis pour les services d’un maçon / briqueteur !