Comment démolir un mur intérieur de briques sans faire de dégâts?

Lorsqu’elles sont installées correctement, les briques forment un mur solide à l’épreuve de bien des choses. Même des loups, comme le conte pour enfants nous l’a appris. Parce qu’elles sont durables, les briques se retrouvent fréquemment dans les structures intérieures et extérieurs des bâtiments. Les briques sont toutefois lourdes et, au fil des ans, si le sol ou la fondation sous la structure se déplace, les joints peuvent se fissurer, d’où parfois la pertinence d’abattre le mur. Si vous êtes dans une telle situation, savez-vous comment démolir un mur intérieur de briques? Cet article vous livre les bases du procédé.

Avant de commencer à démolir un mur intérieur de briques

Avant de sortir votre marteau et l’artillerie lourde en vue de démolir un mur intérieur de briques, communiquez avec les autorités locales de votre région afin de savoir si vous avez besoin d’un permis de construction, car la règlementation varie d’un endroit à l’autre et il serait dommage de ne pas s’y conformer. De même, n’arrachez que les murs de briques non porteurs, car un mur porteur supporte le poids de quelque chose au-dessus de lui, comme un deuxième étage. Si vous n’êtes pas certain de savoir à quel type de mur vous avez affaire, contactez un entrepreneur en construction. Si possible, tâchez aussi de consulter le plan du mur pour voir où passent les fils électriques et les composantes mécaniques de la structure. Enfin, couvrez le plancher de bâches ou de feuilles de contre-plaqué pour éviter de l’endommager.

Détruire le mur de briques

Bon, maintenant que les précautions sont prises, voyons enfin comment démolir un mur intérieur de briques. Installez d’abord une échelle ou un échafaudage solide pour exécuter le travail et grimpez-y afin de commencer par le haut du mur. Munissez-vous d’un marteau pneumatique et insérez sa pointe dans le joint de mortier, entre la rangée supérieure et la deuxième rangée de briques afin de détacher une première brique. Lorsque c’est fait, déposez-la sur votre bâche de protection ou votre contre-plaqué. Retirez la prochaine brique, la suivante et l’autre de manière successive et complétez chacune des rangées supérieures avant de passer à celles du dessous jusqu’à ce que vous les ayez toutes faites. Après cette opération, la seule chose qui vous reste à faire est de ramasser les déchets reliés au travail que vous venez de réaliser.

Pour détruire un mur de briques sans démolir votre maison

La démolition d’un mur de brique peut sembler simple. Ça, c’est parce que nous tentons de vulgariser un peu la chose pour vous. Bien évidemment, il est fréquent de rencontrer certains défis lors de travaux de rénovation et ce ne sont pas tous les murs qui sont conçus de la même manière. Si vous évaluez ne pas être suffisamment qualifié, ayez recourt au service d’un maçon professionnel pour exécuter le travail. Après tout, le but est d’embellir votre maison, et non de l’endommager.

Pour plus de conseils ou pour faire appel à une équipe de maçons professionnels, contactez Construction Labrique.

Faut-il remplacer ou réparer un linteau de béton abimé?

Vous avez remarqué une fissure, un éclatement ou un effritement sur la surface d’un linteau de béton de votre demeure et ne savez pas trop comment réagir face à ce constat? Vous hésitez à faire appel à un spécialiste pour procéder à une inspection? Lisez l’article qui suit et vous serez mieux outillé pour déterminer s’il est préférable de faire réparer ou remplacer votre linteau abîmé.

Les causes et conséquences possibles de la dégradation des linteaux de béton

Généralement causés par l’usure du temps et accélérés par les nombreuses variations climatiques du Québec, les dommages sur les linteaux de béton peuvent également être causés des mouvements des fondations du bâtiment. Celles-ci peuvent créer des tensions à l’intérieur du béton et ainsi fragiliser les linteaux de votre demeure.

Cependant, qu’ils prennent la forme de fissures, d’effritement, de traces d’humidité ou de simples décolorations, les indices de dégradation des linteaux de béton nécessitent une attention immédiate. En effet, négliger un linteau de béton dégradé peut engendrer des problèmes plus sérieux nécessitant des travaux de rénovation importants et dispendieux.

D’abord, les parties endommagées des linteaux de béton de votre propriété peuvent agir comme porte d’entrée à des infiltrations d’eau dans l’ensemble de la structure du revêtement extérieur de votre propriété. À long terme, cela peut affaiblir la solidité de la structure de la bâtisse. Aussi, lors des grands froids, de l’eau logée dans le linteau abîmé peut geler, ce qui le fera éclater. Enfin, l’eau peut engendrer la corrosion de l’armature en acier présente dans les linteaux ou dans les attaches de maçonnerie se trouvant à proximité.

Réparer ou remplacer le linteau de béton ?

Pour les raisons énumérées ci-dessus, il est primordial de porter une attention bien particulière à un linteau de béton présentant des signes de détérioration. Si la situation est rapidement prise en charge et si les dommages ne sont pas trop importants, le linteau abîmé peut être réparé par un spécialiste en maçonnerie. Le cas échéant, il demeure primordial de s’assurer de bien cibler la source du problème pour éviter que celui-ci ne réapparaisse.

À l’inverse, il faut procéder au remplacement complet du linteau de béton si ce dernier est trop endommagé. Cela dit, il est essentiel de sélectionner de manière judicieuse un linteau adapté à la structure et à l’esthétisme de votre propriété et de s’assurer également que le matériau choisi possède une durabilité convenable.

Vous souhaitez faire réparer ou remplacer l’un de vos linteaux?

En résumé, si vous remarquez des signes de détérioration sur l’un de vos linteaux de béton, ce sera la gravité des dommages qui dictera si vous pouvez le faire réparer ou si vous devrez le remplacer. Dans tous les cas, seul un expert saura poser un véritable diagnostic.

Si vous devez faire réparer l’un de vos linteaux abîmés ou procéder à son remplacement, sachez que les briqueteurs-maçons de Construction Labrique s’engagent à vous offrir un service professionnel de qualité. Ils sauront vous conseiller et répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir concernant la maçonnerie. Contactez-les dès maintenant.

Faut-il faire le nettoyage d’un mur extérieur en pierre après l’hiver?

Enfin! L’hiver est maintenant chose du passé et vous pouvez maintenant commencer votre ménage du printemps. Vous vous demandez peut-être si vous devriez procéder au nettoyage de votre mur extérieur en pierre dans le cadre de cette grande corvée.

Eh bien, disons qu’il y a plusieurs bonnes raisons de le faire.

Voyez donc quelques-unes d’entre elles, en plus d’apprendre comment nettoyer un mur extérieur en pierre sans risquer de l’endommager.

De bonnes raisons de nettoyer un mur de pierres extérieur

Au cours de l’hiver, plusieurs personnes ainsi que les équipes qui s’occupent de l’entretien des routes vont épandre du sel afin de faire fondre la glace et la neige. Le printemps venu, il est possible qu’une partie de ce sel se retrouve sur votre mur de pierre, surtout si votre maison est située en bordure de la route ou du trottoir. Si tel est le cas, vous pourriez retrouver des traces blanchâtres sur certaines pierres. N’ayez crainte, vous pourrez les effacer et redonner leur éclat d’origine aux pierres en les nettoyant. Sans compter que vous enlèverez par le fait même la poussière et les impuretés qui se seront déposées sur le mur au cours de l’hiver.

Aussi, faire l’entretien de votre mur de maçonnerie vous donnera l’occasion d’en faire une inspection minutieuse. Vous pourrez donc repérer de possibles fissures dans le mortier et même des pierres endommagées qui devront être remplacées.

Nettoyer un mur extérieur en pierre sans l’endommager

Aujourd’hui, une bonne partie des pierres qui sont posées par des maçons sont des pierres de culture, aussi appelées pierres de béton. Ces dernières sont plus sensibles aux dommages causés par les produits chimiques de nettoyage que la plupart des pierres naturelles. Pour nettoyer votre mur de pierres sans risquer de l’endommager, commencez par remplir un seau d’eau tiède et ajoutez un peu de vinaigre ou de savon à vaisselle pour créer une solution détergente douce. Frottez ensuite les pierres avec une éponge mouillée avec la solution, en prenant soin de la rincer fréquemment pour la garder propre. Ensuite, rincez le mur de pierre à l’eau claire à l’aide de votre boyau d’arrosage pour vous assurer qu’il ne reste aucun résidu savonneux. Vous pouvez également utiliser une brosse à poils souples plutôt qu’une éponge, mais évitez les brosses métalliques.

Pour nettoyer votre mur de pierre plus rapidement

Si vous voulez utiliser des équipements mécaniques pour sauver du temps, n’utilisez pas de pulvérisateur à haute pression ou de produits de nettoyage acides destinés à la pierre réelle, à moins que vous ne soyez absolument certain qu’il s’agit de pierre véritable. Pour minimiser l’effort physique qu’un tel travail de frottage demande, utilisez plutôt un outil rotatif équipé d’un accessoire de polissage, réglé à vitesse moyenne. Appliquez du savon et de l’eau avec une éponge, puis nettoyez la zone avec l’outil avant de rincer à l’eau claire.

Quoi faire si le nettoyage de votre mur extérieur a révélé certaines anomalies?

En conclusion, il est recommandé de faire le nettoyage des murs extérieurs en pierre après l’hiver. Cela permet notamment de débarrasser ceux-ci des impuretés qui s’y sont fixées pendant l’hiver. Aussi vous pourrez en profiter pour vérifier l’état des joints et des pierres.

D’ailleurs, si vous remarquez quelque anomalie que ce soit sur votre mur de maçonnerie, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Construction Labrique. Ces experts de la brique et de la pierre pourront vous conseiller sur la meilleure manière de le réparer.

Quand faut-il réparer une fissure sur un mur extérieur en briques?

Vous avez remarqué des fissures sur un des murs de briques de votre propriété et vous vous demandez si vous devriez les faire réparer immédiatement par un briqueteur-maçon?

La réponse à cette question peut dépendre de différents facteurs. En effet, en fonction de certaines caractéristiques de la fissure, la situation pourrait justifier des réparations rapides, alors que dans bien des cas, il ne sera pas nécessaire d’en faire une priorité.

Voyez donc dans quelles situations il vaut mieux réparer une fissure sur un mur extérieur en briques et dans quelles circonstances vous devriez patienter.

La fissure sur le mur de brique est-elle active ou inactive?

Connaître le type de fissure auquel vous avez affaire vous aidera à déterminer si vous devez effectuer des réparations sur votre mur de briques fissuré.

Les fissures inactives

Certaines fissures peuvent demeurer dans un état stable durant une longue période de temps. Ce type de fissures sont définies comme étant inactives. Celles-ci, bien qu’elles puissent affecter l’esthétisme d’un mur de brique extérieur, ne représentent que très rarement un danger immédiat.

Souvent causées par des changements soudains de température, ces fissures inactives n’affectent pas la structure du bâtiment. Il n’est donc pas nécessaire de les réparer immédiatement. Gardez cependant à l’esprit que les fissures cosmétiques négligées peuvent se transformer en fissures structurelles avec le temps. En effet, si elles laissent pénétrer l’eau ou l’humidité à l’intérieur du mur, elles peuvent en accélérer la dégradation en faisant éclater les briques et le mortier lorsque le mercure descend sous le point de congélation.

Les fissures actives

Contrairement aux fissures inactives, les fissures actives évoluent avec le passage du temps. Elles peuvent s’allonger ou s’élargir à un rythme plus ou moins rapide. Ce type de fissures doit être pris très au sérieux, car elles peuvent être un signe avant-coureur de problèmes plus graves. C’est pourquoi elles devraient être rapidement évaluées par un spécialiste en réparation de maçonnerie.

Évidemment, il est difficile de déterminer si une fissure est active à l’œil nu. Il est donc recommandé d’observer celle-ci de manière périodique afin de voir même les plus infimes changements.

Identifiez la cause de la fissuration avant de réparer les fissures

Bien qu’elles doivent être réparées avec un certain empressement, les fissures actives sont souvent causées par un problème encore plus important comme un mouvement des fondations. Cette instabilité est à l’origine de fissures en escalier, verticales ainsi qu’horizontales. Bien qu’elles devraient être réparées aussitôt que possible, car elles pourraient aller jusqu’à entrainer l’effondrement du mur, il est impératif de s’attaquer à la source du problème plutôt qu’à ses conséquences.

Ce n’est qu’une fois que vous aurez identifié et résolu le problème sous-jacent causant l’apparition des fissures dans votre mur de brique que vous serez en mesure de réparer efficacement les fissures. Autrement, vous ne ferez que masquer temporairement le problème et les fissures réapparaitront à coup sûr.

En cas de doute, demandez conseil auprès de briqueteurs-maçons d’expérience

En conclusion, les fissures superficielles et inactives ne représentent pas une urgence, mais méritent tout de même une attention particulière pour qu’elles n’évoluent pas. À l’opposé, les fissures actives, peu importe leur forme, doivent être réparées par des experts aussitôt que possible. Cependant, tel qu’évoqué plus haut, si elles sont causées par des problèmes de fondations, il vaut mieux régler ceux-ci avant de réparer les fissures.

Dans tous les cas, si vous voulez avoir l’heure juste concernant la nécessité de réparer une ou plusieurs fissures dans un mur de briques extérieur, n’hésitez pas à demander l’avis de l’équipe de Construction Labrique !

Briques réfractaires avec joints : comment en effectuer la pose?

Les trois petits cochons nous l’ont bien appris : la brique est l’un des matériaux les plus solides. C’est donc normal que l’industrie de la construction l’utilise autant.

Vous connaissez probablement la brique ordinaire, qui est faite d’argile. Mais, connaissez-vous la brique réfractaire? Constituée principalement d’alumine et de silice, cette brique résiste aux températures élevées. Elle est utilisée dans la réalisation et la réfaction des fours, des fourneaux et des foyers. Pour satisfaire le bricoleur en vous, voici comment effectuer la pose de briques réfractaires avec joints, étape par étape.

Trois facteurs à considérer avant d’effectuer la pose de briques réfractaires avec joints

En premier lieu, il y a trois facteurs à considérer préalablement à la pose de briques. L’épaisseur est le premier. Vous devez choisir une brique dont l’épaisseur est conforme aux normes relatives à votre région. Généralement, un revêtement de briques conforme possède une épaisseur d’au moins 1 ¼’’, cependant pour une meilleure protection thermique, il est recommandé d’utiliser une épaisseur de 2 ½’’ pour recouvrir le plancher et le mur du fond. Les deux autres facteurs devant être pris en compte sont la couleur de votre brique et son motif.

Préparez votre espace de travail et vos équipements

Une fois l’épaisseur, la couleur et le motif de la brique choisis, il est temps de préparer votre espace de travail. Pour ce faire, armez-vous d’un seau, pour mélanger votre mortier, d’une truelle, d’espaceurs de ½’’ et d’une éponge.

Une brique différente, un mortier différent

Avant de débuter la pose de briques réfractaires, assurez-vous d’utiliser un mortier adhésif adapté. Ce type de mortier est constitué d’un polymère à faible teneur en sable auquel on ajoute des additifs résistants à la chaleur.

Effectuer une pose de briques réfractaires avec joints réussie

Assurer une meilleure protection contre la chaleur

Afin d’assurer une meilleure protection contre la chaleur, il est nécessaire d’appliquer une couche d’enduit de parement au mur arrière du foyer ou de la chambre à combustion. Pour cela, appliquez l’enduit directement à la truelle jusqu’à l’obtention d’une couche uniforme d’environ 1/16’’ d’épaisseur, que vous laisserez durcir pendant 24 heures.

Les espaceurs pour accommoder la dilatation de la brique réfractaire

Avant de débuter la pose de briques réfractaires, installez vos espaceurs de manière à laisser un espace de ½’’ sur les parois arrière et latérales. Cet espace permettra d’accommoder la dilatation de la brique à mesure qu’elle se réchauffe ou se refroidit.

Posez ensuite vos briques afin d’obtenir des joints dont l’épaisseur varie entre 1/16’’ et 1/8’’. Commencez par poser la brique de l’avant vers l’arrière. Une fois l’opération terminée, il est temps de retirer vos espaceurs, cependant ne les rangez pas tout de suite.

Effectuer la pose de briques sur le mur du fond

C’est maintenant le moment de s’attaquer au mur du fond. Ressortez vos espaceurs puis, comme à l’étape précédente, installez-les en prenant soin de laisser un espace de dilatation de ½’’ le long des murs latéraux. Utilisez la même méthode d’application à la truelle que précédemment. Travaillez d’un côté à l’autre et de bas en haut jusqu’à atteindre le haut du foyer ou de la chambre à combustion. Vous pourrez ensuite retirer vos espaceurs.

Poursuivre l’installation sur la partie latérale

L’installation est presque terminée. À ce stade, il ne vous reste plus qu’à effectuer la pose des briques réfractaires sur les murs latéraux. Appliquez la brique sur le mur en commençant à l’avant et en vous déplaçant vers l’arrière, en couvrant les joints de dilatation le long du plancher et à l’arrière avec le chevauchement de la brique.

Nettoyez votre espace de travail une fois la pose terminée

Rendu à cette étape, vous contemplez sûrement votre réalisation. Il ne vous reste plus qu’à enlever l’excès de mortier. Sortez donc votre éponge et essuyez le mortier excédentaire. Ensuite, ajoutez une enceinte pour âtre de cheminée et laissez votre beau travail sécher pendant 28 jours, dans un environnement sec.

Construction Labrique : pour effectuer la pose de briques réfractaires avec joints comme nul autre

Les trois petits cochons n’ont pas eu besoin d’utiliser de la brique réfractaire pour le revêtement de leur maison. En revanche, si vous prévoyez construire un four, un fourneau ou une autre installation qui doit résister aux températures élevées, la brique réfractaire est faite pour vous.

Construction Labrique peut vous aider à réaliser vos projets qui impliquent la pose de brique. Qu’il s’agisse de poser ou de réparer de la brique pour un foyer ou tout autre projet, contactez nos experts.

Quelles sont les erreurs à éviter lorsque l’on effectue soi-même des travaux de maçonnerie?

De nombreux propriétaires choisissent d’effectuer eux-mêmes les travaux de maçonnerie de leur résidence. Certains le font car ils trouvent ce travail gratifiant, alors que d’autres le font en vue de réduire les coûts de briquetage. Malgré ce souci d’économie, certains commettent de grosses erreurs sans s’en rendre compte.

Voici quelques-unes des erreurs les plus fréquemment rencontrées sur les chantiers montréalais.

La brique et le mortier vont de pair

Les revêtements de briques ne sont pas nouveaux. La brique est utilisée depuis des centaines d’années et a beaucoup évolué au fil du temps. Les briques les plus anciennes étaient communément cuites à des températures plus basses alors que celles d’aujourd’hui sont plus dures, car elles sont cuites à des températures plus élevées. Ainsi, ces deux types de briques requièrent des mortiers différents. Si les travaux de modernisation que vous effectuez concernent une brique ancienne, vous devez utiliser un mortier à la chaux. À l’inverse, si la brique est nouvelle, utilisez un mortier récent. Si vous n’êtes pas sûr, un professionnel de la maçonnerie peut vous aider.

Les bandes d’étanchéité pour éviter l’apparition de l’efflorescence sur les briques

L’efflorescence, connaissez-vous? Elle désigne le sel laissé par l’eau emprisonnée dans le mortier. Sans nécessairement connaître ce terme, vous avez probablement déjà aperçu de l’efflorescence sur un mur de briques. Il s’agit des petits grains blancs sur la surface de la brique. Ces cristaux se forment au fil du temps et peuvent causer une décoloration. Mais, plus encore, avec le temps, ils peuvent devenir assez gros pour causer des fissures dans la brique et le mortier. Ces fissures peuvent compromettre l’intégrité de votre structure.

Pour éviter au maximum l’apparition de l’efflorescence, il vous faut installer des bandes d’étanchéité. Ces bandes sont souvent composées de goudron ou de divers composites. Elles permettent à l’eau de s’écouler par des trous d’évacuation stratégiquement positionnés hors du mur.

Non seulement faut-il prévoir ces trous stratégiques, mais encore faut-il maîtriser la technique, car l’utilisation de chantepleures ne se fait pas au hasard. Dans les milieux plus secs, ces trous doivent être espacés d’environ deux pouces. Dans les climats plus humides, ces trous doivent être plus rapprochés.

Les murs de briques aussi peuvent rouiller

Les murs de briques mal installés peuvent rouiller. La rouille ne provient pas directement de la pose de brique, mais des supports métalliques qui les fortifient et les maintiennent en place. La rouille se forme à la suite du contact de l’eau avec le métal. Pour éviter toute corrosion, vous devez utiliser des supports de métal revêtu. D’autres options incluent l’acier galvanisé et l’acier revêtu de zinc.

L’importance d’enlever rapidement l’excédent de mortier après la pose de briques

Une autre erreur à éviter concerne encore une fois le mortier. Le mortier aide à tenir la brique en place. Il est donc un matériel très solide. Si vous n’enlevez pas l’excédent de mortier à la suite de l’application, il vous sera très difficile de l’enlever par la suite. Une bonne pratique à mettre en œuvre si vous souhaitez réparer vous-même un mur de briques est d’enlever le mortier en surplus dans l’heure suivant l’application si ce n’est pas immédiatement après celle-ci. Inspectez bien votre mur pour qu’aucun surplus ne vous échappe.

Construction Labrique : pour un mur de briques solide à l’épreuve du temps et des erreurs communes

Pour un mur de briques solide, il vous faut mettre en œuvre les bonnes pratiques de maçonnerie. Ce faisant, vous prolongerez la durée de vie de vos briques et de votre structure en plus d’être très fier du bon travail que vous effectuez. Pour vous éviter des erreurs coûteuses, n’hésitez pas à contacter Construction Labrique. Nous nous ferons un plaisir de vous aider dans vos travaux de maçonnerie, à Montréal ainsi que dans toute son agglomération!